Débora Morato Pinto, professeure invitée

 


Bergson et le désir manqué. Le renouvèlement du débat avec la phénoménologie

Notre but dans ce séminaire est de mettre en évidence une dimension essentielle de la philosophie de Bergson, ainsi que d’en explorer sa fertilité : l’affirmation de la relation intrinsèque entre corps propre (ou subjectif), son indétermination et la vie. Penser une telle relation, dépend de la nouvelle conception du mouvement que sa métaphysique développe. Elle fonde aussi la possibilité de penser la création de manière concrète, en insérant la philosophie bergsonienne dans un domaine thématique que nous cherchons à délimiter.

Série de 4 séminaires :

Séance 1 : mardi 4 février, 16h-18h, salle Pasteur (pavillon Pasteur, 1er étage)

 Séance 2 : jeudi 6 février, 16h-18h, salle Pasteur (pavillon Pasteur, 1er étage)

 Séance 3 : mercredi 26 février, 16h-18h, salle Cavaillès (1er étage)

 Séance 4 : jeudi 27 février, 16h-18h, salle Celan (rez-de-chaussée)

Programme et argument

Affiche