École normale supérieure

Informations

Claudia SERBAN

Membre associé des Archives Husserl

Maître de Conférences à l’Université de Toulouse 2 Jean Jaurès

Contact : claudia-cristina.serban[at]ens.fr

Champs de recherche 

Philosophie allemande classique et contemporaine (Kant, Husserl, Heidegger). Phénoménologie française (Levinas, Merleau-Ponty, Henry, Maldiney).

CV :

Publications 2012-2017

  • C. Serban, "Conscience impressionnelle et conscience réflexive : Husserl, Fink et les critiques phénoménologiques", Revue philosophique de la France et de l’étranger, n° 4/2012, p. 473-493.
  • C. Serban, "Capacités de l’animal, potentialités de l’ustensile et possibilités du Dasein", Philosophie, tome 116 (2012), p. 32-47.
  • C. Serban, "La description de l’érotisme et la critique de Merleau-Ponty dans Incarnation de Michel Henry",ALTER, n° 20, 2012, p. 155-173.
  • C. Serban, "La méthode phénoménologique, entre réduction et herméneutique", Les études philosophiques, n° 1/2012, p. 81-100.
  • C. Serban, "L’impossible et la phénoménologie, à partir de Certitudes négatives", in Jean-Luc Marion : Cartésianisme – phénoménologie – théologie, éd. par Sylvain Camilleri et Adám Tákács, Paris, Archives Karéline, 2012, p. 75-92 [traduit en hongrois : "A lehetetlen ès a fenomenológia a Certitudes négativesalapján", in Jean-Luc Martion – kartezianismus, fenomenológiateológia, Budapest, Gondolat Kiadó, 2012, p. 77-97].
  • C. Serban, "Vie d’un soi, vie dans le monde. Michel Henry et le jeune Heidegger", ALTER, n° 21, 2013, p. 187-203.
  • C. Serban, "La réforme transcendantale du possible, de l’Analytique des concepts à l’Analytique des principes",Revue de métaphysique et de morale, n° 4/2013, p. 557-580.
  • C. Serban, "L’ ‘idéal de la raison pure’ et la fracture du fonctionnement ontothéologique du possible dans la philosophie critique de Kant", Kant-Studien, tome 104, n° 2/2013, p. 167-187.
  • C. Serban, "Le statut du possible dans le discours critique de Kant et la “philosophie transcendantale des Anciens”", Les études philosophiques, n° 2/2013, p. 159-177.
  • C. Serban, "Le possible pratique kantien", in Kant und die Philosophie in weltbürgerlicher Absicht. Akten des XI. Kant-Kongresses 2010, tome 3, éd. par Stefano Bacin, Alfredo Ferrarin, Claudio La Rocca et Margit Ruffing, Berlin, Walter de Gruyter, 2013, p. 645-656.
  • C. Serban, "L’ontothéologie du possible : Kant critique de Leibniz", Kant. Théologie et religion, éd. par. Robert Theis, Paris, Vrin, collection "Les années Kant", 2013, p. 87-95.
  • C. Serban, "Plus haut que la possibilité se tient l’effectivité : la critique hégélienne du statut du possible dans la philosophie transcendantale de Kant", in La philosophie et le sens de son histoire. Études d’histoire de la philosophie autour de Jean-François Marquet et Jean-Luc Marion, éd. par Patrick Cerutti, Bucarest, Zeta Books, 2013, p. 203-222.
  • C. Serban, "La phénoménologie de la conscience comme fuite devant le Dasein : l’interprétation heideggérienne de Husserl à Marbourg en 1923-24", in Heideggers Marburger Zeit. Themen, Argumente, Konstellationen, éd. par Tobias Keiling, Francfort, Klostermann, coll. "Heidegger Forum", 2013, p. 237-253.
  • C. Serban, "Michel Henry und der frühe Heidegger als Lebensphänomenologen », in Sein, Existenz, Leben : Michel Henry und Martin Heidegger, éd. par Stephan Grätzel et Frédéric Seyler, Fribourg/Munich, Karl Alber Verlag, 2013, p. 107-128.
  • C. Serban, "Jean-Luc Marion als Leser Kants", in Jean-Luc Marion. Studien zum Werk, éd. par Hanna-Barbara Gerl-Falkovitz, Dresde, Text & Dialog, 2013, p. 199-215.
  • C. Serban, "Les modalités de la vie : actualité, potentialité, impossibilité", in La vie et les vivants. (Re-)lire Michel Henry, éd. par Grégori Jean, Jean Leclercq et Nicolas Monseu, Louvain-la-Neuve, Presses universitaires de Louvain, 2013, p. 281-289.
  • C. Serban, "Vouloir et pouvoir : Kant et Ricœur face au problème de la grâce", Revue de théologie et de philosophie, tome 146 (2014), p. 43-57.
  • C. Serban, "Des possibilités de la vie à l’existential de la possibilité", Revue philosophique de Louvain, n° 3/2014, p. 449-471.
  • C. Serban, "La Phénoménologie de la vie religieuse du jeune Heidegger : une mise en perspective", Archives de sciences sociales des religions, tome 171 (2015), p. 213-230.
  • C. Serban, "Remarques et perspectives sur la lecture heideggérienne de Kierkegaard", Archives de philosophie, tome 78, n° 3/2015, p. 491-507.
  • C. Serban, "Fondane phénoménologue : un paradoxe ?", Titanic. Bulletin international de l’association Benjamin Fondane, 2015, p. 43-64.
  • C. Serban, "La surprise comme mise en question de l’espace logique. Remarques sur la construction narrative d’Alice’s Adventures in Wonderland", in La surprise. À l’épreuve des langues, éd. par Natalie Depraz et Claudia Serban, Paris, Hermann, 2015, p. 239-255.
  • C. Serban, Phénoménologie de la possibilité : Husserl et Heidegger, Paris, PUF, coll. "Épiméthée", 2016.
  • C. Serban, "Beneath Time and Reflection : The Shadow of Husserl in Michel Henry’s Non-Intentional Phenomenology", Analecta Hermeneutica, vol. 8, 2016, p. 234-244.
  • C. Serban, "L’ego a-t-il un eidos comme les autres ?", Revue roumaine de philosophie, vol. 60, n° 1, 2016, p. 103-117.
  • C. Serban, "Internal and External Experience : From Husserl to Kant", Meta : Research in Hermeneutics, Phenomenology, and Practical Philosophy, vol. VIII, n° 2, 2016, p. 396-418.
  • C. Serban, "Surprise et saturation", ALTER, n° 24, 2016, p. 69-80.
  • C. Serban, "De l’eidétique à la phénoménologie du rêve", Revue de théologie et de philosophie, vol. 148, n° 1/2016, p. 481-496.
  • C. Serban, "Du possible au transpossible", Philosophie, n° 130, 2016, p. 58-71.
  • C. Serban, "De Husserl à Proust : y a-t-il un eidos de l’ego  ?", in Du moi au soi. Variations phénoménologiques et herméneutiques, éd. par Paulo Jesus, Gonçalo Marcelo et Johann Michel, Presses universitaires de Rennes, 2016, p. 151-165.
  • C. Serban, "De l’hylétique à l’herméneutique. Henry et Ricœur face à Husserl", in Paul Ricœur et Michel Henry. Entre héritages et destinées phénoménologiques, éd. par Jean-Sébastien Hardy, Jean Leclercq et Cyndie Sautereau, Presses universitaires de Louvain, 2016, p. 17-32.
  • C. Serban, "Jean-Luc Marion lecteur de Kant", in Lectures de Jean-Luc Marion, éd. par Cristian Ciocan et Anca Vasiliu, Paris, Cerf, 2016, p. 203-214.
  • C. Serban, "La ’’nouvelle phénoménologie en France’’ et les événements de sens (Sinnereignisse). Un prolongement de la lecture de László Tengelyi", in L’événement et la raison. Autour de Claude Romano, éd. par Philippe Cabestan, Argenteuil, Le cercle herméneutique, 2016, p. 31-45.
  • C. Serban, "La pensée de la fissuration de l’être (Zerklüftung des Seyns) dans les Beiträge zur Philosophie", inLire les Beiträge zur Philosophie, éd. par Alexander Schnell, Paris, Hermann, 2017, p. 253-270.
  |   Contacts & Plans  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Suivre la vie du site RSS