École normale supérieure
> Activités > Séminaires > Archives Husserl > 2012-2013 > Phénoménologie de la musique. La musique est-elle un art du sensible (...)

Phénoménologie de la musique. La musique est-elle un art du sensible ?

Séminaire doctoral et post-doctoral des Archives Husserl 2012-2013

Responsable : Danielle Cohen-Levinas

Selon Hegel, la musique est un art qui laisserait « les objets être librement » (Esthétique). Dans cet ordre d’idée, le propre du musical est de déployer une libre subjectivité, et si la question du « sensible » relève déjà du son comme matériau qui ne fixe rien, c’est toujours pour désigner un mouvement qui partirait de l’extériorité pour aller vers l’intériorité, de l’idéalité spatiale vers l’idéalité temporelle. Qu’en est-il lorsque l’expérience sensible de la musique se présente comme un sujet qui non seulement se constitue dans le temps, mais constitue le temps lui-même, comme une auto-affection, une auto-représentation hors de tout événement de langage, de sorte que la signification et la perception de la musique ne seraient plus portées par la parole, mais la précèderaient ? Hormis les textes philosophiques de Husserl, Bergson, Kierkegaard, Levinas, Adorno et Deleuze pour ce qui concerne la question de la « mélodie », des affects de temps, du temps non-chronologique et de la narration du son, nous réserverons une place privilégiée à la littérature qui a tenté de décrire la « nécessité de cette musique » (Sartre) : « rien ne peut l’interrompre, rien qui vienne de ce temps où le monde est affalé ; elle cessera d’elle-même par ordre » (La Nausée, Sartre).

Lieu : ENS de Paris, 45 rue d’Ulm, Paris 75005
Le lundi de 16h à 18h

1) 8 octobre : Son, sens et signification
2) 22 octobre : Phénoménologie de la perception musicale – « Wie, hör’ ich das Licht ? – Quoi, j’entends la lumière » (Tristan et Isolde, Wagner)
3) 19 novembre : Le temps de la mélodie – Husserl, Bergson, Levinas, Sartre.
4) 3 décembre : Le temps de l’écoute – « Ecoutez, écoutez, écoutez le Don Juan de Mozart » (Kierkegaard)
5) 17 décembre : « Un peu de temps à l’état pur » - Proust, la « petite phrase », la « formation des mots » et le « Cristal sonore de temps » (Deleuze)
6) 21 janvier : Le silence et la plainte –Docteur Faustus de Thomas Mann et Dialectique négative d’Adorno.
 

 
  |   Contacts & Plans  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Suivre la vie du site RSS